ACTIVITES MEDICALES

Les activités médicales s’exercent dans le cadre du service de Médecine et Santé au Travail du CHU de Grenoble ­ Pr R. De Gaudemaris :

Activités de proximité en santé au travail

Mission :

-      Assurer les fonctions réglementaires de médecine du travail concernant le suivi et la prise en charge des agents hospitaliers du CHU (8000 personnes) et des personnels universitaires et hospitalo-universitaires du site santé (400 personnes)

-      Susciter au sein du CHU des activités d’évaluation des risques professionnels et de prévention pluridisciplinaire

Moyens :

-      L’équipe assurant la Médecine du Travail au CHU regroupe des personnels hospitaliers et du service inter-universitaire de médecine préventive (près de 16 personnes conduises ces activités). (mi-temps d’ergothérapeute, d’ergonome et de kinésithérapeute)

-      Un logiciel des activités de routine et d’affectations des risques professionnels aux agents crée en interne (GEDEON) permet la réalisation de ces fonctions.

Axe prioritaire :

-      Amélioration de la qualité de la prise en charge des agents hospitaliers par mise en place de procédures communes et d’un staff de réunion

-      Développement d’actions pluridisciplinaires : prévention primaire et secondaire des lombalgies, prise en charge de la violence au CHU, favoriser la mobilité des agents pour une mutualisation des risque, gestion des risques professionnels.Ces actions sont conduites dans le cadre de Contrat Local d’Amélioration des Conditions de Travail (CLACT)

-     Mise en place d’un véritable plan de prévention dans le cadre du CHSCT

Activités de recours en santé et travail

L’activité de recours se décline dans plusieurs orientations 

Consultations de pathologies professionnelles

Ces consultations sont ouvertes en extérieur pour les salariés à la demande de leur médecin du travail, médecin spécialiste ou traitant, voire leur initiative personnelle mais aussi aux patients hospitaliers à la demande des médecins du CHU

L’objectif de ces consultations est multiple :

-      faire le diagnostic d’une pathologie et l’imputer à son origine professionnelle

-      aider à la démarche de reconnaissance des maladies professionnelles et des droits individuels

-      réaliser un inventaire exhaustif des expositions professionnelles plus particulièrement devant des cas de cancers.

suivi de groupes professionnels à risque

L’approche de santé au travail prend une valeur toute particulière lorsqu’il est possible de suivre en prospectif un groupe professionnel affecté à des nuisances communes : il est alors possible de conduire des études d’évaluation de risques à l’échelle de la profession et surtout pouvoir mettre en place une politique de prévention.

Dans ce cadre, le service à travers une convention avec la caisse maladie régionale des Alpes pour les artisans suit régulièrement trois professions : peintre en bâtiment, carrossiers peintres et boulangers pâtissiers.

Cette approche est en voie de développement au niveau national en collaboration avec l’InVS

Animation et participation au Réseau National de Vigilance des Pathologies Professionnelles

L’ensemble des problèmes de santé au travail identifié dans les activités de recours précédemment décrit est enregistré sur l’infocentre, le centre de Grenoble s’inscrit dans une démarche d’exploitation statistique des pathologies observées par disciplines médicales ainsi que dans la mise en place d’outils biologiques de veille sanitaire propre à l’identification de nouveaux risques au sein du réseau.

Equipe de Médecine et Santé au Travail de Grenoble © 2007
mise à jour du 30 décembre 2014